Collectif de l'École de la montagne rouge, extrait du tumblr

Collectif de l'École de la montagne rouge, extrait du tumblr

Collectif de l'École de la montagne rouge, extrait du tumblr

Collectif de l'École de la montagne rouge, extrait du tumblr

Collectif de l'École de la montagne rouge, extrait du tumblr

Collectif de l'École de la montagne rouge, extrait du tumblr

Après plus d'une année de mobilisations étudiantes et citoyennes contre la hausse des frais de scolarité, annoncée par le gouvernement néolibéral de Jean Charest, les premiers votes de grève sont pris par les associations étudiantes des collèges et des universités au Québec à la mi-février 2012 et culminent à la date du 22 mars quand près de 250 000 étudiants en grève manifestent dans les rues de Montréal.

Dans les semaines qui suivent, non seulement le gouvernement de Charest fait la sourde oreille aux revendications étudiantes (qui vont du gel des frais de scolarité jusqu'à la gratuité scolaire totale) mais il promulgue aussi sa loi liberticide (loi 78 devenue loi 12) mettant en cause les libertés d'expression, de manifestation et d'association des syndicats étudiants et autres mouvements citoyens au Québec.

Mais l'imposition de cette loi infâme ne fait que renforcer la détermination des grévistes et manifestants. Or, vers la fin avril 2012, le gouvernement se voit forcé d'entreprendre une « négociation » avec les organisations syndicales étudiantes, laquelle cependant va tourner court quand le gouvernement décide d'imposer une « entente » (du 27 avril) prévoyant le maintien d'une hausse (mais étalée) des frais de scolarité et même leur indexation au coût de la vie pour une période de sept ans...

C'est à ce moment, le 1er mai 2012 exactement, qu'est réalisée et largement diffusée l'affiche-pancarte sérigraphiée Restons Phares par le collectif étudiant de l'École de la montagne rouge, formé d'étudiants surtout en design, mais aussi de lettres et communication de l'Université du Québec à Montréal (UQÀM).

Collectif de l'École de la montagne rouge, extrait du tumblr

Collectif de l'École de la montagne rouge, extrait du tumblr

Collectif de l'École de la montagne rouge, extrait du tumblr

Collectif de l'École de la montagne rouge, extrait du tumblr

Elle sera d'ailleurs suivi de cette autre image du même collectif, datée du 8 mai 2012.

Collectif de l'École de la montagne rouge, extrait du tumblr

Merci à Jean-Pierre Boyer pour ses éléments d'éclairage sur le contexte. On peut poursuivre l'exploration via le tumblr du Collectif de l'École de la montagne rouge. Un livre À force d'imagination - Affiches et artéfacts du mouvement étudiant au Québec (1958-2013) par le collectif d'édition du CRIP, paraîtra chez l'éditeur québécois Lux le 17 octobre prochain.