Le développement des sens chez les enfants

Un processus destiné à affûter les sens de vos bouts de chou, le développement des sens permet aux enfants de mieux comprendre et apprivoiser l’environnement qui les entoure. Encore appelée l’éveil sensoriel, elle est pratiquée par les spécialistes, de même que les parents. Voici plus d’informations sur le sujet. 

Le toucher

Dès le départ de sa conception, le toucher est le 1er sens développé par le nourrisson. Cela commence plus précisément au cours de la grossesse. C’est en effet le sens qui accompagne le bébé dès les 1ers jours de sa vie. C’est ainsi qu’il découvrira progressivement le monde. Les zones les plus sensibles chez le nouveau-né sont : la bouche, les mains et la peau. Développer les sens chez les enfants revient à accompagner de nombreuses aptitudes qu’il développe au fil du temps. En ce qui concerne le sens du toucher, en fonction de l’âge, le bébé : 

  • Mets sa bouche à contribution dans le processus de découverte de son environnement ;
  • Développe le sens du toucher ; 
  • Développe quelques réflexes considérables de la naissance à ses deux mois. 

Ce dernier point est généralement le plus intéressant et nécessite plus d’accompagnement à travers la présentation de diverses matières au nourrisson pour qu’il les apprivoise. 

Le goût

Ce sens se développe également depuis le ventre de la mère, et ce, à partir du liquide amniotique. Une fois venu au monde, l’enfant présente déjà quelques préférences basées sur les repas ingérés par la mère pendant la grossesse. Aussi, le lait maternel aide l’enfant à développer non seulement une sensibilité plus importante au goût, mais aussi aux saveurs des aliments que consomme la mère. 

Lisez aussi :  Quels sont les différentes utilisations de l'huile de CBD ?

L’enfant découvrira progressivement avec l’âge le sens du goût. En effet, chez un bébé, la bouche est l’élément fondamental qui lui permet de découvrir le monde, car il perçoit plus facilement les saveurs. C’est le moment idéal pour confronter le nourrisson à des saveurs plus accentuées. 

L’odorat

L’odorat se développe par le liquide amniotique depuis l’étape de la grossesse. C’est plus précisément autour du septième mois que le nourrisson commence à aiguiser ce sens. Cependant, l’une des odeurs que le nouveau-né privilégie est celle de sa mère. Cette odeur permet au nourrisson de se sentir en sécurité et contribue à tisser un lien d’affection très fort entre la mère et l’enfant. L’odorat du nouveau-né poursuit son développement jusqu’à l’âge de cinq ans. Il est en effet capable de distinguer plusieurs odeurs.  

L’ouïe

Considérée comme le sens le plus aiguisé à l’étape fœtale, l’ouïe peut être affûtée depuis le sein de la mère. Par conséquent, il est recommandé de parler au bébé dès le sein de sa mère, de lui faire écouter de la mélodie ou de la lecture.  Ainsi, ce dernier sera en mesure de reconnaître ces différents sons dès sa naissance. Cela se justifie par le fait que l’enfant arrive à distinguer plus facilement la voix de sa mère. Vous pouvez donc développer l’ouïe de votre enfant en le confrontant à plusieurs sons distincts.

La vue

Il faudrait attendre 6 mois de grossesse avant l’amplification de la vision chez le fœtus. Très sensible à la lumière au début, le nourrisson a tendance à fermer régulièrement les yeux. Ce n’est qu’après 2 ans, et ce, à la suite de nombreuses étapes que sa perspicacité visuelle est plus prononcée. 

Humaginaire

Humaginaire, votre magazine en ligne.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.