10 choses à savoir sur le Terre-Neuve

Surnommé Newfoundland, Retriever de Terre-Neuve ou Newfie, le Terre-Neuve est un chien à l’allure de gros nounours. Il est d’ailleurs réputé pour être particulièrement câlin et affectueux. Vous êtes intéressé par cette race et aimeriez mieux la connaître ? Vous êtes au bon endroit ! 

  1. Le Terre-Neuve est un grand gourmand

Avec sa taille qui impressionne, c’est en toute logique que le Terre-Neuve est un grand mangeur. Attention toutefois à son alimentation ! Il est vivement conseillé de le nourrir notamment avec une croquette chien spécialement adaptée à cette race. Le Newfie, surtout les plus jeunes, a en effet besoin de tous les nutriments nécessaires à sa croissance rapide. Mais sa ration journalière doit être particulièrement surveillée. Des exercices et de longues séances de promenades sont aussi recommandés. Cela pour éviter les cas de surpoids, qui nuit grandement à la santé. Une grande gamelle d’eau fraîche doit également être mise à sa disposition afin d’assurer une bonne hydratation.

  1. Cette race de chien vient du Canada

Le Terre-Neuve est originaire du Canada, plus précisément de l’île de Terre-Neuve comme son nom le laisse entendre. Il serait né d’un croisement entre des chiens autochtones et chasseurs d’ours, amenés par les Vikings dans cette partie du globe au XIe siècle. D’autres croisements, avec notamment des chiens de pêcheurs, auraient eu lieu avant que la race ne soit acquise vers le XVIIe siècle. L’importation, la sélection et la rédaction des standards du Newfoundland commencent vers le XIXe siècle, sous l’impulsion des Britanniques.

  1. C’est un chien affectueux et amical

Ne vous laissez pas tromper par sa taille impressionnante, le Terre-Neuve est un gentil géant. Les autres animaux domestiques, et même les étrangers, avec qui il est sociable, vous le confirmeront. Cette race est également très attachée à sa famille humaine et apprécie les enfants. Elle fait d’ailleurs preuve d’une loyauté sans limites. Le Newfie est aussi en constante recherche d’affection. Ce qui peut parfois poser problème. Dans le cas où vous n’avez que peu de temps à lui offrir, il arrive qu’il développe des troubles du comportement.

  1. Le Terre-Neuve nécessite un entretien régulier

La fourrure à poil long du Terre-Neuve requiert beaucoup d’entretien. Un brossage d’une fréquence de deux fois par semaine est nécessaire. En période de mue, prenez soin d’éliminer les poils morts tous les jours. 

Lisez aussi :  4 sports nautiques à pratiquer avec son chien

Sachez également que les oreilles du Newfoundland sont fragilisées s’il se baigne souvent. Elles doivent alors être asséchées régulièrement pour éviter tout risque d’inflammation. Un nettoyage et une épilation hebdomadaire du conduit auditif sont aussi recommandés.

En outre, pour maintenir l’imperméabilité du pelage, pensez à n’offrir qu’un seul bain par année à votre Terre-Neuve.

  1. Il est prédisposé à des maladies génétiques

À l’instar de la majorité des races de chien de grande taille, le Terre-Neuve est prédisposé à la dysplasie de la hanche et du coude. Il n’est pas rare qu’il soit sujet à des problèmes orthopédiques comme un cancer des os ou une rupture des ligaments croisés. La sténose et la cystinurie sont fréquentes chez le Newfie.

Généralement héréditaires, ces maladies peuvent également survenir chez le Terre-Neuve à cause d’autres facteurs comme l’exercice forcé ou la nourriture. Il a en effet besoin d’une alimentation de qualité parfaitement adaptée à sa croissance. Visitez ce site https://www.ultrapremiumdirect.com/chien/croquette/ pour trouver des croquettes spécialement élaborées pour les chiens de grande taille.

  1. Le Terre-Neuve est facile à éduquer

L’éducation du Retriever de Terre-Neuve est relativement facile. Il faudra combiner fermeté et douceur pour assurer un dressage réussi, en sachant que les mâles peuvent être têtus. Attention néanmoins à la brutalité, à laquelle cette race est particulièrement sensible. 

À noter que le Newfie n’atteint sa maturité qu’en deux ans. La patience est donc de mise. Commencer l’éducation en bas âge est aussi conseillé. 

  1. Il existe 3 types de Terre-Neuve

En France, le standard de la race admet trois types de Newfoundland en fonction de son pelage. On retrouve ainsi les Terre-Neuve noir, marron et noir et blanc. Mais il existe en réalité trois standards différents, très ressemblants, pour le Newfie : international, américain et canadien. 

  1. Le Terre-Neuve est un chien d’eau

Sans doute du fait de ses origines, le Terre-Neuve est particulièrement à l’aise dans l’eau. Son aide a été sollicitée par l’homme pour remonter les filets de pêche. Bon nageur, il dispose également d’un excellent instinct de sauvetage en cas de noyade. Il peut arriver qu’il se jette à l’eau pour secourir quelqu’un qui ne fait que trop remuer.

  1. Le Terre-Neuve a les pattes palmées

L’aptitude à la nage du Terre-Neuve est favorisée par son anatomie. Il possède en effet des pattes palmées. Ces dernières lui permettent de nager rapidement. Et combinées à la résistance de cette race, elles l’aident à couvrir de longues distances sans épuisement. Ces qualités font que le Newfie est souvent utilisé par les spécialistes du sauvetage en mer.

  1. Le Terre-Neuve a un pelage imperméable

Le pelage à poils longs et plats du Newfoundland est épais et lisse. Sa texture est imperméable et préserve cette race du froid. Il s’agit là encore d’un atout qui prédispose ce grand chien à la nage.

Lisez aussi :  Adoption de chien : à qui convient le Mastiff ?

Originaire du Canada, le Terre-Neuve est un chien massif au tempérament doux, affectueux et sociable. Véritable chien d’eau, il se distingue par son aptitude à la nage et son instinct de sauveteur. Il peut en outre être sujet à différentes maladies héréditaires. Par ailleurs, cette race nécessite un entretien et une alimentation spécifiques.

Avatar photo

Humaginaire

Humaginaire, votre magazine en ligne.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *