Business

CBD : comment devenir producteur ?

Si vous souhaitez devenir producteur de CBD en France, il est important de connaître la réglementation française, mais aussi les principales étapes pour bien cultiver les produits à base de chanvre.

Dans cet article, vous saurez comment devenir producteur de CBD en France.

Tout savoir sur la réglementation du CBD en France

Le CBD (Cannabidiol), plus connu sous le nom de chanvre, est une molécule qui se trouve dans la fleur de cannabis. Le CBD est le deuxième cannabinoïde qui constitue le cannabis sativa et indica après le THC (Tétrahydrocannabinol).

En France, la loi numéro 1164/89 de la Communauté Européenne autorise la culture du chanvre. Elle doit respecter en revanche certaines normes.

Tout d’abord, la teneur en THC doit être inférieure à 0,3 %. Le CBD est considéré comme illégal si cela n’est pas respecté. Effectuez régulièrement des analyses et choisissez une variété de chanvre légale.

Il existe trois méthodes de culture : indoor, greenhouse et outdoor, chacune offrant des avantages et des inconvénients différents.

Autre point important à connaître : en France, il est possible d’en cultiver 27 variétés et pas une seule de plus.

La production est tout à fait légale en France même si les exigences législatives sont rigoureuses.

Quelles sont les étapes à suivre pour cultiver du CBD en France ?

Vous devez veiller à ce que votre culture respecte les lois en vigueur pour cultiver du CBD en France. Le site https://agriculteurcbd.com/ vous explique comment cultiver du CBD en France.

Lisez aussi :  Comparateur d'assurance professionnelle : comment choisir la meilleure offre ? 

Vous devez donc produire du CBD avec un taux de THC inférieur à 0,3 %. Pour information, la France est le deuxième producteur de CBD au monde.

Les étapes pour devenir producteur de CBD sont nombreuses. Vous devrez :

  • obtenir une licence,
  • choisir des graines spécifiques,
  • avoir des connaissances en agriculture,
  • avoir un capital de départ conséquent.

L’obtention d’une licence pour devenir producteur de CBD

Vous devez constituer un dossier qui prouve que votre culture sera destinée à un usage médical pour exercer en tant que producteur de chanvre. C’est le département de la santé qui prendra la décision de vous autoriser ou de vous refuser la création de votre projet.

Outre l’obtention de votre licence, la culture de CBD doit obligatoirement être déclarée :

  • auprès de la FNPC (Fédération Nationale des Producteurs de Chanvre),
  • auprès de la gendarmerie.

La licence dépend aussi du taux de CBD et THC de la variété choisie. Les antécédents criminels des producteurs et employés seront examinés.

Les licences peuvent inclure la production de produits dérivés, la culture de cannabis non psychoactif et la production de semences.

Les producteurs doivent s’entourer de professionnels certifiés. Le processus peut prendre 6 à 8 mois si toutes les conditions sont respectées.

Les agriculteurs ne peuvent actuellement produire que du CBD mais espèrent que la loi française s’harmonisera avec celle de l’UE pour pouvoir transformer le CBD localement.

Le choix des graines de CBD

Vous devrez acheter des graines qui proviennent d’un organisme agréé par l’état comme la CCPSC (Coopérative Centrale des Producteurs de Semence de Chanvre) si votre projet est accepté.

Lisez aussi :  Un état d'esprit de croissance: pour un leadership réussi

Il est interdit pour un producteur de semer ses propres graines. Vous devrez remplir une déclaration sur l’honneur du positionnement géographique de votre culture afin d’être en règle avec le Ministère de l’Intérieur.

Avoir des bases en agriculture

Cela peut s’avérer très intéressant si vous avez des connaissances agricoles.

Ne vous lancez pas dans ce projet si vous n’avez aucune expérience en agriculture. Hormis si vous êtes accompagné d’un professionnel.

C’est un critère essentiel pour obtenir une production de qualité, car vous devrez prendre soin de vos plantes.

Vous devrez par ailleurs trouver l’emplacement idéal et préparer le terrain pour votre culture. Vous devrez utiliser des graines issues d’une coopérative agréée et il vaudra mieux opter pour l’agriculture biologique.

L’extraction au CO2 supercritique est considérée comme la méthode la plus efficace pour obtenir des huiles pures sans résidus. Renseignez-vous auprès du syndicat du chanvre pour obtenir plus d’informations et d’aide.

Cliquez ici pour découvrir un article sur les 4 choses à ne pas faire quand vous vous lancez dans la culture de CBD.

Posséder un capital de départ

Vous devez posséder un capital de départ pour pouvoir commencer votre production. Le capital de départ pour se lancer dans la production de CBD est de 200 000 euros en règle générale.

Par ailleurs, vous devrez bien vous faire conseiller sur toutes les règles de gestion, fiscales et sociales de votre future entreprise.

Le capital de départ vous permettra de financer :

  • le terrain,
  • le matériel,
  • le fonds de roulement,
  • le stock,
  • le personnel,
  • les bureaux,
  • la communication et le marketing.
Lisez aussi :  Qu'est-ce que la coregistration ? Quels avantages ?

De plus en plus de producteurs de CBD se spécialisent dans ce domaine.

Réfléchissez bien avant de vous lancer dans la production de chanvre. Renseignez-vous et faites un business plan.

La plupart des produits comme les fleurs ou les huiles CBD viennent de pays voisins comme la Suisse ou l’Italie. En France, la culture du chanvre se fait encore majoritairement dans un but industriel, mais le marché du CBD est en plein essor.

Pour résumer, se lancer dans la production de CBD n’est pas si simple.

Avatar photo

Elisa

Elisa est la rédactrice en chez d'humaginaire.net.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *