Comment rendre hommage à nos morts ?

La faucheuse finit un jour à l’autre par arracher à notre affection un être très cher ou très aimé. Cependant, tout ne s’arrête pas à la mort. Certes, vous ne pouvez plus tenir cette personne dans vos bras ou lui manifester votre attachement. Mais vous pouvez lui rendre hommage. Les hommages font en sorte que le nom, les valeurs et l’histoire du disparu ne tombent pas dans l’oubli.  Alors, comment rendre hommage à nos morts ?

Accorder au défunt une inhumation ou une crémation digne

Le plus grand hommage que l’on puisse rendre à un défunt est de lui accorder une inhumation ou une crémation digne. D’une part, cela sous-entend qu’elles soient faites suivant le strict respect des dernières volontés du disparu. D’autre part, cela implique que l’on y accorde le plus grand soin.

Ainsi, si de son vivant le défunt avait choisi un lieu spécifique pour la cause, ses cendres doivent  y être versées dans le plus grand respect après la crémation. Si en revanche, il avait demandé d’être inhumé, il convient de lui concevoir un monument funéraire à la hauteur de sa valeur.

Organiser une cérémonie funéraire

La cérémonie funéraire peut être religieuse ou civile. Elle constitue le moment idéal pour rendre hommage à un être cher ayant quitté ce monde. En effet, durant la cérémonie funéraire, plusieurs options vous sont offertes pour rendre hommage à un disparu. Vous pouvez vous exprimer à travers la lecture d’un discours ou d’un poème personnalisé. L’hommage peut également être rendu au rythme de douces mélodies ou simplement en silence.

Lisez aussi :  Installation de porte blindée : contactez votre serrurier à Strasbourg !

Lire un discours ou un poème

La façon la plus classique de rendre hommage à un être perdu lors d’une cérémonie funéraire reste de lire un discours ou un poème. Il s’agit d’une façon sobre sans artifices d’exprimer son attachement à une personne. Au moyen d’un discours ou d’un poème, on peut également exprimer la douleur que provoque la perte du disparu ou faire connaître de cette façon ses valeurs. Le discours ou le poème peuvent s’improviser sur place ou être rédigés en amont.

Jouer de la musique

La musique reste un tendre moyen pour rendre hommage à un défunt. Vous pouvez, à l’occasion de la cérémonie funéraire de la personne que vous avez perdue, choisir de faire passer des morceaux qu’il aimait écouter de son vivant et auxquels on le reconnaissait. Vous pouvez aussi choisir de chanter vous-même ou d’inviter un musicien ou une chorale.

Observer le silence

Pour rendre hommage à un défunt lors d’une cérémonie funéraire, on peut aussi opter pour le silence. Une option qui permet de ne pas en rajouter à la peine que cause déjà en soi le départ de l’être cher. Par ailleurs, le fait de garder le silence est une façon très respectueuse et très distincte de saluer la mémoire d’un disparu. Il s’avère en outre très propice pour se recueillir, pour songer à la personne que l’on a perdue et pour prier pour elle.

Organiser une commémoration

La meilleure façon de rendre hommage à quelqu’un qui n’est plus de ce monde, mais qui a beaucoup compté pour soi reste d’organiser en son honneur une commémoration. Elle permet de se rappeler les souvenirs de l’être perdu, les moments précieux vécus avec lui.

Lisez aussi :  Climatisation à Béziers : à qui faire appel ?

La commémoration peut prendre la forme d’une ballade entre proches du défunt ou d’un repas.  Un moment de nostalgie où l’on partage à tour de rôle les souvenirs des histoires que l’on a vécues avec le disparu.

Elle constitue une occasion qui, non seulement, permet de rendre hommage à un défunt, mais qui, également, permet d’affermir les liens que l’on entretient entre proches du défunt. Vous pouvez passer ses musiques préférées et les écouter ensemble. Vous pouvez aussi ressortir les vieilles photos avec la personne et en faire des commentaires pour vous rappeler sa place dans vos vies. 

Avatar photo

Humaginaire

Humaginaire, votre magazine en ligne.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.